Ryad paiera un "prix élevé" pour l'exécution d'un leader chiite saoudien

02/01/16 à 11:12 - Mise à jour à 11:12

Source: Belga

(Belga) L'Arabie saoudite paiera un "prix élevé" pour l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a déclaré samedi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hossein Jaber Ansari, cité par l'agence Irna.

"Le gouvernement saoudien soutient d'un côté les mouvements terroristes et extrémistes et dans le même temps utilise le langage de la répression et la peine de mort contre ses opposants intérieurs (...) il paiera un prix élevé pour ces politiques", a déclaré M. Jaber Ansari, après l'exécution de 47 personnes condamnées pour "terrorisme" en Arabie saoudite. Parmi ces personnes, figure notamment le haut dignitaire chiite Nimr Baqer al-Nimr, figure de la contestation contre le régime. Les condamnés - 45 Saoudiens, un Égyptien, un Tchadien - ont été exécutés dans douze villes du royaume, a précisé le ministère de l'Intérieur saoudien dans une déclaration officielle. Ils avaient été condamnés, selon les autorités, dans différentes affaires, notamment pour avoir épousé l'idéologie radicale "takfiri" (terme généralement utilisé pour désigner des groupes radicaux sunnites), rejoint des "organisations terroristes" et mis à exécution des "complots criminels". (Belga)

Nos partenaires