Rwanda: un opposant annonce son retour jeudi à Kigali pour se lancer en politique

20/11/16 à 10:06 - Mise à jour à 10:09

Source: Belga

(Belga) Un opposant rwandais vivant en France, l'abbé Thomas Nahimana, a annoncé son retour au Rwanda la semaine prochaine en compagnie de dirigeants de son parti Ishema, avec l'intention de participer à l'élection présidentielle prévue à l'été 2017.

"Quitte à être persécutés", a-t-il déclaré jeudi lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Il faisait référence au sort réservé à d'autres opposants, comme la présidente du parti des Forces démocratiques unifiées (FDU), Victoire Ingabire Umuhoza, condamnée à huit ans de prison en décembre 2013 pour "conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre", "minimisation du génocide de 1994" contre les Tutsi et "propagation de rumeurs dans l'intention d'inciter le public à la violence". "On espère, on va faire de notre mieux" pour faire reconnaître le parti Ishema et se présenter à la présidentielle de 2017, a ajouté l'abbé Nahimana, un Hutu, annonçant son arrivée à Kigali jeudi prochain depuis Paris et via Nairobi "avec au moins quatre personnes". Il a également critiqué le régime du président Paul Kagame, un Tutsi. Ce dernier a annoncé fin 2015 qu'il se présenterait à la présidentielle de 2017 pour un troisième mandat, comme l'autorise la nouvelle Constitution, approuvée massivement par référendum le 18 décembre dernier. Il peut ainsi peut théoriquement rester au pouvoir jusqu'en 2034. (Belga)

Nos partenaires