Rutten: "Des impôts plus justes sont des impôts plus bas"

19/01/15 à 20:27 - Mise à jour à 20:27

Source: Belga

L'Open Vld a affiché lundi, à l'occasion des voeux du parti, sa volonté de travailler essentiellement au sein du gouvernement fédéral à une baisse de l'impôt des personnes physiques.

Rutten: "Des impôts plus justes sont des impôts plus bas"

Gwendolyn Rutten, la présidente de l'Open VLD © BELGA

"Celui qui parle d'impôts plus justes doit, selon nous, parler d'impôts plus bas, en premier lieu pour celui qui travaille et crée du bien-être", a jugé la présidente Gwendolyn Rutten lors d'une cérémonie à Forest. Une vingtaine de militants du syndicat chrétien flamand ACV manifestaient devant l'entrée de la salle pour réclamer du gouvernement une imposition plus juste en Belgique, notamment par la création d'un impôt sur la fortune.

Pour les libéraux flamands, la fiscalité doit cependant avant toute chose baisser. "On n'a jamais créé de la croissance économique avec un plaidoyer pour plus d'impôts", a répliqué Mme Rutten dans son discours. "Nous veillerons dans ce gouvernement à l'élaboration d'une réforme fiscale qui diminue l'impôt des personnes physiques, afin que vous gagniez plus en net".

"Oui, cette réforme fiscale rendra notre système d'imposition plus juste", a assuré la présidente de l'Open Vld, fustigeant au passage les "individus qui, avec des outils de pointe et animé par un pulsion spéculative destructrice, se jouent du réseau international pour ne payer aucun impôt chez nous".

Après les événements sanglants de ces derniers jours, et tel un fil rouge, les mots "liberté" et "progrès" ont jalonné tout le discours de Mme Rutten. Selon elle, ces valeurs sont aujourd'hui sous pression. "La peur et la liberté sont les faces d'une même médaille. Un attentat qui nous effraie nous prive de toute liberté et progrès", a-t-elle lancé devant les quelque 1.000 membres et mandataires réunis lundi soir.

En savoir plus sur:

Nos partenaires