Russie: première audience publique au procès des meurtriers présumés de Nemtsov

03/10/16 à 13:08 - Mise à jour à 13:10

Source: Belga

(Belga) Le procès des meurtriers présumés de l'ancien vice-Premier ministre russe et opposant Boris Nemtsov tué en février 2015 à Moscou a véritablement débuté lundi lors de la première audience publique de ce procès d'assises.

Russie: première audience publique au procès des meurtriers présumés de Nemtsov

Russie: première audience publique au procès des meurtriers présumés de Nemtsov © BELGA

Dans un tribunal de Moscou où se pressaient journalistes, diplomates et militants des droits de l'Homme, les cinq suspects ont pris place dans une cage en verre, selon l'usage en Russie, sous la surveillance de policiers armés. Le meurtre de Boris Nemtsov le 27 février 2015 faisait partie d'un "plan soigneusement préparé", a affirmé la procureure Maria Semenenko lors de l'audience. "On leur a proposé 15 millions de roubles (213.000 euros) pour tuer Nemtsov", a-t-elle assuré, précisant que "tout porte à croire que le meurtre a été commis par un groupe organisé". Pour préparer cet assassinat, ils ont acheté deux appartements, une voiture, des armes, a-t-elle déclaré. Affirmant détenir les preuves de la culpabilité des cinq suspects, elle a ensuite déroulé le fil des événements qui ont conduit à la mort par balles de l'opposant. Pour autant, "l'enquête n'a pas établi les motifs du meurtre de Boris Nemtsov", a-t-elle admis, ajoutant que l'organisateur de l'assassinat reste introuvable. De fait, Rouslan Moukhoudinov, un Tchétchène identifié par les enquêteurs en décembre 2015 comme étant le commanditaire du crime, est toujours recherché par la police russe. Les cinq suspects présents à l'audience -Zaour Dadaïev, Chadid et Anzor Goubachev, Bemirlan Esterkhanov et Khamzat Bakhaïe - sont tous originaires des républiques russes de Tchétchénie et d'Ingouchie. Ils ont été arrêtés en mars 2015 et inculpés de meurtre. Tous ont plaidé non-coupable. (Belga)

Nos partenaires