Rudy Demotte travaillera sans préjugés avec la suédoise

16/09/14 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Belga

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte (PS), entend travailler dans un esprit de loyauté fédérale avec la future coalition N-VA-MR-Open Vld-CD&V qui se dessine, "sans préjugés mais avec un rôle de vigie fondamental", a-t-il indiqué mardi à l'occasion de la leçon inaugurale de sciences politiques à l'UCL.

Rudy Demotte travaillera sans préjugés avec la suédoise

Le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte (PS). © Belga

"Ce que je pourrais craindre, c'est que le (futur gouvernement) fédéral cherche à pousser les poussières sous le tapis des entités fédérées", a commenté M. Demotte qui évoquait les importants efforts budgétaires à réaliser par le pays pour satisfaire les règles européennes.

Devant un petit millier d'étudiants réunis dans l'Aula Magna de Louvain-la-Neuve, le ministre-président francophone a aussi formulé l'espoir que la future coalition fédérale, qui sera "sous domination flamande", n'entravera pas le redéploiement du sud du pays "Si nous retrouvions des pièges, des mines, sur le chemin de notre propre redressement, ce serait problématique", a-t-il lancé à l'adresse du MR.

M. Demotte a d'ailleurs répété lundi tout le mal qu'il pensait du choix des réformateurs de participer à cette majorité "où trois quarts des électeurs francophones ne seront pas représentés", et souligné le rôle que l'institution qu'il préside aurait dès lors à jouer, selon lui, pour "défendre le droits des francophones".

Rappelant le dessein indépendantiste de la N-VA inscrit à l'article premier de ses statuts, le ministre-président encore dit redouter la volonté de ce parti d'infliger, à l'occasion de sa participation au pouvoir fédéral, "la ciguë à l'Etat central pour doucement le nécroser et en faire une coquille vide".

En savoir plus sur:

Nos partenaires