Rudy Demotte est entré en campagne à Tournai

08/01/16 à 13:28 - Mise à jour à 13:28

Source: Belga

(Belga) Rudy Demotte, le bourgmestre empêché de Tournai, a tenu un véritable discours de campagne, vendredi matin, à l'occasion des voeux présentés au personnel communal. "Alors que certains rêvent la nuit d'une ville du passé et dépassée, d'autres rêvent aussi la nuit mais réalisent le jour des projets qui donnent un avenir éclatant à Tournai. J'opposerai l'Atelier du futur au bric-à-brac du passé !" a lancé le premier magistrat de la Ville, élu il y a trois ans.

Rudy Demotte est entré en campagne à Tournai

Rudy Demotte est entré en campagne à Tournai © BELGA

Poing levé, torse bombé, Rudy Demotte a énuméré ce qu'il avait apporté à sa Ville alors qu'il n'occupait pas encore le siège de bourgmestre. "J'ai décroché près de 30 millions ? pour la Cathédrale, j'ai milité et ?uvré pour le précédent programme européen qui a rapporté 32 millions ?. J'ai fait en sorte que Tournai accueille la première plate-forme interuniversitaire de nouvelles technologies, l'Eurométropolitain E Campus. J'ai plaidé pour l'installation d'une université, la Faculté d'architecture de Saint-Luc au c?ur de la ville, dans le quartier Saint-Jean", a détaillé le bourgmestre empêché en rappelant ensuite qu'il n'avait pas fait tout ce travail seul. Il a promis que "nous n'avons pas fini de bouger à Tournai" avec l'engagement de 150 millions d'euros dans des projets pour les dix prochaines années : 46 millions de fonds européens pour la Rue Royale, pour le quartier Saint-Piat, pour le Plateau de la Gare, pour Tournai-Expo, pour la dynamisation du centre-ville; 30 millions pour la mise à gabarit de l'Escaut ; 32 millions pour rénover en profondeur l'A8/E429; 9 millions pour l'extension de Tournai-Ouest. (Belga)

Nos partenaires