Rudy Demotte dépose une gerbe au nom de la Fédération Wallonie-Bruxelles à Auschwitz

26/04/18 à 16:15 - Mise à jour à 16:21

Source: Belga

(Belga) Rudy Demotte, ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, a déposé jeudi après-midi une gerbe de fleurs au nom de la Fédération à Auschwitz, en Pologne, où des milliers de déportés belges ont perdu la vie lors de la Seconde Guerre mondiale. Il était accompagné pour ce faire de représentants de cultes et courants philosophiques reconnus, dont Salah Echallaoui, président de l'Exécutif des musulmans (EMB) ou Albert Guigui, grand rabbin de Bruxelles.

Solennellement, Rudy Demotte s'est avancé, avec M. Echallaoui, M. Guigui, Alberto Israël, ancien rescapé, ou encore Jacqueline Herremans, du Centre d'action laïque. La gerbe a été déposée sur le monument érigé à côté de deux crématoires d'Auschwitz-Birkenau, en grande partie détruits par les nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Les représentants des cultes et du monde laïc se sont tenus la main, avec M. Demotte, devant la gerbe et ont respecté une minute de silence. M. Guigui a ensuite prononcé une prière, en hommage aux millions de juifs assassinés dans ce centre de mise à mort. Rudy Demotte a visité jeudi après-midi le camp de concentration et centre de mise à mort d'Auschwitz-Birkenau avec quelque 120 représentants de cultes et courants philosophiques. Ils se sont tout d'abord rendu à la Judenramp, l'endroit où débarquaient la majorité des convois de déportés. Ce n'est qu'en 1944 que les rails ont été installés jusqu'à l'intérieur du camp. Ils ont découvert les baraquements du camp de concentration, notamment les lits dans lesquels les détenus dormaient, les uns sur les autres, ou les latrines, de simples trous sans aucune séparation. Ils ont ensuite marché jusqu'aux crématoires, empruntant le même trajet que les millions de juifs gazés par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. La Belgique occupée a déporté plus de 25.000 déportés, dont les deux tiers ont été gazés dès leur arrivée. Seuls 1.200 ont survécu. (Belga)

Nos partenaires