Rubens, Bruegel, van Eyck... Ces nouveaux ambassadeurs flamands

21/05/18 à 11:00 - Mise à jour à 09:19
Du Le Vif/L'Express du 17/05/18

La fine fleur de la peinture flamande enrôlée pour trois ans sous la bannière d'une Flandre avide de se faire connaître au monde entier. Le voisin wallon ? Au balcon. Inconscient de ses trésors admirés à l'étranger sous une autre identité...

Pas le temps de souffler. Le centenaire de la Grande Guerre achève de se commémorer que déjà la Flandre remonte au front. Après ses champs de bataille de 14-18, pleins feux sur les génies de sa peinture d'antan, à leur tour mobilisés sous les couleurs jaune et noire. L'affiche en jette. Pierre Paul Rubens superstar en 2018 ; Pieter Bruegel l'Ancien à l'honneur en 2019 ; Jan van Eyck célébré en 2020. La crème de l'art flamand du xve au xviie siècle, l'orgueil de toute une région, est de sortie à dater de fin mai. Une triple occasion était à saisir : la réouverture, à Anvers, d'un Musée royal des beaux-arts remis à neuf et voué à être le phare de la politique muséale flamande ; le 450e anniversaire du décès de Bruegel l'Ancien en 1569 ; enfin le retour en grande pompe dans la cathédrale Saint-Bavon à Gand du célébrissime Agneau mystique restauré.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires