"Rouge" et cheminot ? Dehors !

15/06/16 à 13:19 - Mise à jour à 13:18

Source: Le Vif

L'ultra-gauche et la SNCB ne font pas forcément bon ménage, les dernières grèves du rail l'ont rappelé. Il fut un temps où l'incompatibilité poussait même les chemins de fer belges à virer un travailleur " rouge " fliqué pour prétendues sympathies communistes. C'est l'histoire du cheminot C. contée par son dossier ouvert en novembre 1934.

C., ouvrier aux chemins de fer affecté à la station de Gand-Saint-Pierre dans les années trente, file du mauvais coton. Il se laisse aller à frayer avec des gens jugés peu recommandables. Voilà cinq mois qu'il est placé sous surveillance par la Sûreté publique pour "ses fréquentations avec des communistes avérés." Le 1er août 1934, il pousse le vice jusqu'à assister, du début à la fin, à un meeting communiste à Gand. Les agents de la Sûreté ont repéré son manège, ils notent : "au cours de ce meeting, il a salué à la man...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires