Roms : le gouvernement flamand rectifie le tir

06/12/10 à 16:58 - Mise à jour à 16:58

Source: Le Vif

Suite aux "interprétations erronées" des mesures annoncées la semaine dernière, le gouvernement flamand devait envoyer ce lundi, un communiqué de presse à l'adresse des médias bulgares et roumains au sujet de sa politique à l'égard des Roms.

Roms : le gouvernement flamand rectifie le tir

© Belga

Vendredi dernier, le gouvernement flamand a adopté un plan visant à aider les communes à intégrer les Roms vivant sur leur territoire. Il a notamment été décidé que les ressortissants de Roumanie et de Bulgarie - deux pays dont sont originaires de nombreux Roms - pourraient dorénavant postuler dans les catégories d'emploi en pénurie de main-d'oeuvre.

Reprise par les médias locaux, cette décision a été interprétée comme une invitation. Le journal bulgare Standart a même cité le ministre flamand de l'Intégration, Geert Bourgeois (N-VA), comme étant très favorable à l'arrivée de travailleurs roms.

"Notre plan n'est pas une invitation à venir dans notre pays, bien au contraire", a rectifié le porte-parole de M. Bourgeois. Conjointement avec le ministre-président Kris Peeters, M. Bourgeois entreprendra des démarches auprès des ambassadeurs en Roumanie et Bulgarie afin d'envisager une approche diplomatique.

Les deux ambassades seront quant à elle, chargées de diffuser le communiqué de presse. L'organisation d'une conférence à Sofia est également envisagée.

Le Vif.be, avec Belga

Nos partenaires