Romain Hissel s'échappe du centre psychiatrique où il était interné

17/06/11 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Le Vif

Interné volontairement au centre psychiatrique "Petit Bourgogne", à Liège, Romain Hissel, le fils de l'avocat Victor Hissel s'est enfui de l'institution après avoir menacé un chauffeur. Il a été rattrapé par la police dans le quartier de Sclessin.

Romain Hissel s'échappe du centre psychiatrique où il était interné

© Image Globe / MICHEL KRAKOWSKI

En avril 2009, Romain Hissel avait porté plusieurs coups de couteau à son père. Une décision d'internement avait été prise à son encontre par la chambre du conseil, mais il avait obtenu sa remise en liberté et la possibilité de se faire soigner dans un établissement de son choix où il recevrait un encadrement adapté. Il avait alors opté pour le centre "Petit Bourgogne".

Jeudi dans l'après-midi, Romain Hissel a menacé un chauffeur venu déposer un malade au centre psychiatrique. Il a tout d'abord agressé l'homme à l'aide d'un crayon prétendant qu'il s'agissait d'un couteau. Ensuite, il a menacé le chauffeur avec une barre de fer et l'a fait sortir du véhicule.

Comme le conducteur avait enlevé les clés du véhicule, Romain Hissel n'a pu démarrer et a tenté de car-jacker une deuxième voiture, sans succès. Il a alors pris la fuite à pieds.

Lors de sa courte "cavale" il demandé lui-même qu'on appelle la police pour qu'il puisse "se rendre", a expliqué le parquet de Liège.

Il a été placé vendredi matin sous mandat d'arrêt pour tentative de vol avec violences et a été incarcéré à la prison de Lantin, a-t-on appris au parquet de Liège.

Victor Hissel indigné

L'avocat liégeois Victor Hissel a manifesté son indignation face au traitement médiatique des affaires dans lesquelles lui et son fils ont été impliqués. Après l'arrestation jeudi soir puis la mise sous mandat d'arrêt vendredi matin de son fils Romain Hissel, l'avocat Victor Hissel a fait connaître son mécontentement face à la médiatisation de ces nouveaux faits. Victor Hissel, déjà affecté par la diffusion de plusieurs émissions consacrées à son sujet, dit ressentir "une indignation extrême concernant la surexploitation médiatique de ce qui est nouvellement reproché à son fils".

Victor Hissel estime que les médias, aussi bien ceux de la presse télévisée que des radios et de la presse écrite, font preuve d'acharnement à l'égard de son fils et que l'affaire qui lui est reprochée, telle qu'il en a pris connaissance au travers des médias qu'il dénonce, ne mérite pas l'ampleur déployée. Selon Victor Hissel, il existe une dérive actuelle des médias "qui dirigent tout et tout le temps".

Victor Hissel reproche plus particulièrement aux médias de multiplier les annonces d'information au lendemain de l'arrestation de son fils. L'avocat liégeois a précisé qu'il n'a pas une connaissance plus détaillée des faits qui sont reprochés à son fils Romain. Il n'a pas voulu s'exprimer quant à ses souhaits sur le sort qui lui sera réservé par la justice.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires