Romain Hissel acquitté : le parquet fait appel

04/05/11 à 10:45 - Mise à jour à 10:45

Source: Le Vif

Le parquet de Liège fait appel de l'acquittement de Romain Hissel, a confirmé mercredi après-midi l'avocat général Marianne Lejeune. La décision a été prise en concertation entre le parquet d'instance et le parquet général.

Romain Hissel acquitté : le parquet fait appel

© Image Globe / MICHEL KRAKOWSKI

Le parquet a attendu de consulter en détails le jugement du tribunal correctionnel de Liège avant de prendre position sur la possibilité de faire appel de la décision. En fin de matinée, en concertation avec le parquet général de Liège, le parquet d'instance a pris la décision d'interjeter appel de cette décision. L'avocat général Marianne Lejeune a confirmé l'information et devrait être titulaire du dossier.

Le parquet avait requis contre Romain Hissel une peine de 5 ans de prison assortie d'un sursis pour les faits de tentative de parricide commis sur son père et de coups et blessures commis sur sa soeur.

Acquitté pour cause de démence passagère

Romain Hissel, le fils de l'avocat liégeois Victor Hissel, a été acquitté mercredi par le tribunal correctionnel de Liège qui a considéré qu'il se trouvait en état de démence lorsqu'il a commis une tentative de parricide contre son père et a fait application de l'article 71 du Code pénal pour constater qu'il n'existe pas d'infraction.

Il était poursuivi pour des coups et blessures occasionnés à sa soeur le 21 mars 2009 et pour une tentative de parricide commise le 9 avril 2009 contre son père. Il avait reconnu qu'il avait bien tenté de tuer son père lorsqu'il lui a porté une dizaine de coups de couteau dans le cou et dans le thorax.

"J'avais pris la décision de mettre fin aux jours de mon père depuis quelques jours", avait-t-il exposé devant le tribunal. Pour justifier son geste, Romain Hissel avait exposé que son enfance a été marquée par la violence qui lui avait imposé son père. Il évoquait une souffrance endurée dans l'ombre de celui qui était décrit comme un "Chevalier blanc" par la population mais qu'il décrivait, dans le privé comme un tyran domestique.

Sur base des rapports d'expertise, le tribunal a constaté que les préventions sont établies mais que Romain Hissel était en état de grave déséquilibre mental le rendant incapable du contrôle de ses actes. Il ne l'est actuellement plus et ne doit pas être interné. Le tribunal a énoncé qu'il n'y a pas d'infraction retenue contre lui. Romain Hissel est donc acquitté des faits sur le plan pénal.

"Romain Hissel va pouvoir reconstruire sa vie"

Les avocats de Romain Hissel se sont réjouis de la décision d'acquittement. Mes Gilissen et Wilmotte soulignent que leur client a l'impression d'avoir été compris par ses juges et qu'il va pouvoir reconstruire sa vie.

Les avocats de Romain Hissel avaient plaidé la contrainte irrésistible pour expliquer pourquoi, le 9 avril 2009, il avait tenté de tuer son père, l'avocat Victor Hissel. C'est cette version des faits qui a été retenue par le tribunal qui a estimé que Romain Hissel était incapable de contrôler ses actes au moment des faits. Le jeune homme de 22 ans a été acquitté sur le plan pénal.

"La réalité des faits du dossier a été bien perçue par le tribunal qui a fait une analyse pointilleuse reposant sur tous les éléments du dossier. C'est une analyse psychologiquement très fine et juridiquement remarquable qui a nécessité un courage intellectuel", estiment les avocats de Romain Hissel.

Romain Hissel n'a pas fait de commentaires à l'issue du prononcé du jugement. Ses avocats précisent que son acquittement est pour lui un véritable soulagement. "Il va pouvoir reconstruite sa vie après avoir vécu une expérience terrible qui l'avait métamorphosé. Il se réjouit de son acquittement et a l'impression d'avoir été compris en écoutant la décision extrêmement motivée du tribunal."

Le parquet pourrait néanmoins encore faire appel de la décision du tribunal de première instance.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires