Rohingyas: les islamistes du Bangladesh appellent à "la guerre" contre la Birmanie

15/09/17 à 17:32 - Mise à jour à 17:33

Source: Belga

(Belga) Des milliers de partisans d'organisations islamistes ont participé vendredi au Bangladesh à des manifestations de protestation contre le sort des musulmans Rohingyas, certains appelant le gouvernement à entrer en guerre contre la Birmanie pour mettre fin à ce qu'ils qualifient de "génocide".

Selon la police, au moins 15.000 partisans de cinq organisations islamistes, dont le groupe extrémiste Hefazat-e-Islam, ont participé après la prière du vendredi au rassemblement devant la plus grande mosquée du centre de Dacca. Les protestataires dénonçaient la répression par les forces de sécurité birmane des troubles dans l'Etat Rakhine où vit la minorité rohingya, ainsi que l'inefficacité des efforts internationaux pour la protéger, a indiqué la police. "Le gouvernement birman procède à un génocide. Les maisons dans (l'Etat) Rakhine sont incendiées", a déclaré au cours du rassemblement Nur Hossain Kasemi, enseignant d'une madrassa qui dirige la cellule de Dacca du Hefazat. "Nous appelons le gouvernement du Bangladesh à résoudre le problème par la guerre. C'est le bon moment", a-t-il dit, selon le site d'informations Bangla Tribune. "Si aucune solution diplomatique n'est trouvée, nous avons demandé au gouvernement de recourir à la force militaire afin que les Rohingyas puissent vivre en Arakan (Rakhine en bengali)", a déclaré le porte-parole du Hefazat Fazlul Karim Kasemi. Des manifestations ont eu lieu dans d'autres villes du Bangladesh. Selon l'ONU, quelque 391.000 Rohingyas ont afflué depuis fin août au Bangladesh pour fuir la campagne de répression de l'armée birmane consécutive à des attaques de rebelles rohingyas. S'ajoutant aux 300.000 Rohingyas déjà présents au Bangladesh, cet afflux de nouveaux réfugiés, aggravant une situation humanitaire considérée comme critique par les ONG, représente "un fardeau supplémentaire insoutenable", selon le gouvernement de ce pays pauvre. (Belga)

Nos partenaires