Rik Daems: nous n'avons "pas le courage de faire ce qui doit être fait"

11/08/18 à 08:09 - Mise à jour à 08:09
Du Le Vif/L'Express du 09/08/18

Les élus ne font pas tout mais parfois n'importe quoi pour se racheter une conduite. Rik Daems (Open VLD) le confesse.

Mi-juillet, dernière séance plénière du Sénat avant les vacances parlementaires. Au menu, sa discrète contribution à une saine gouvernance politique. Huit projets de loi à approuver sans suspense, vu le sentiment unanime du devoir à accomplir. Ce n'est ni le lieu ni le moment de refaire le monde. Ce n'est pas l'avis de Rik Daems, député régional flamand et sénateur Open VLD. Trente ans de vie parlementaire au compteur, un titre de ministre fédéral sous Verhofstadt I (1999-2003) : c'est un sage qui prend brièvement la parole. Tant pis pour l'ambiance : car désolé, chers collègues, mais rien n'est fondamentalement tranché ni assaini. " Dans tout ce que nou...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires