Richard Fournaux acquitté dans le dossier du casino de Dinant

20/12/12 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Source: Le Vif

La 6e chambre de la cour d'appel de Liège a acquitté mercredi en début d'après-midi Richard Fournaux des faits pour lesquels il avait été poursuivi.

Richard Fournaux acquitté dans le dossier du casino de Dinant

© Belga

Le bourgmestre de la Ville de Dinant, Richard Fournaux, a été acquitté jeudi par la 6e chambre de la cour d'appel de Liège. Il avait été poursuivi pour des faits de faux et usage de faux, entrave à la liberté des enchères et trafic d'influence dans le cadre de l'attribution de la concession du casino de Dinant, à la fin des années '90. À l'issue de son acquittement, il a considéré la reconnaissance de son innocence dans ce dossier comme "une réhabilitation morale et publique". Acquitté après 30 minutes de lecture d'un arrêt motivé, Richard Fournaux est resté quelques minutes assis sur le banc des prévenus. Le bourgmestre de Dinant tremblait et était ému par la décision d'acquittement qui a été rendue. Ses avocats lui ont confirmé que cette décision, par la façon dont elle est motivée au fond, le réhabilite complètement dans la façon dont il a géré la concession du casino de Dinant.

"Il y a 14 ans que je tente de convaincre que j'ai bien travaillé et que, dans cette manière légale de procéder, nous avons fait gagner beaucoup d'argent à la Ville de Dinant. Pendant des années, on nous a accusés de vouloir gagner du temps. Sur le fond de l'affaire, la cour a confirmé qu'aucune infraction n'a été commise", a commenté Richard Fournaux. "La cour a constaté que la procédure d'attribution du casino de Dinant s'est faite correctement et dans la stricte légalité. Toutes les procédures suivies étaient régulières sur le plan de la loi pénale. La thèse développée par les frères Mantia, suivie de manière aveugle par le parquet, était erronée. Cet acquittement est une réhabilitation morale et publique. Mais il a fallu 10 ans à Richard Fournaux pour obtenir la reconnaissance de son innocence", a commenté Me Dominique Remy.

En savoir plus sur:

Nos partenaires