Reynders, pas convaincu du projet de stade au Heysel

04/03/14 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Le Vif

Le vice-Premier ministre MR Didier Reynders a fait part de son scepticisme, mardi sur Télé Bruxelles, concernant le projet de nouveau stade national de football sur le parking C du Heysel, affirmant qu'il n'en était pas un "défenseur farouche".

Reynders, pas convaincu du projet de stade au Heysel

© Image Globe

"J'ai un sentiment mitigé, j'essaye de comprendre pourquoi ne pas travailler sur le stade existant, pourquoi vouloir absolument le déplacer. Je ne suis pas un défenseur farouche du projet", a-t-il déclaré dans l'émission L'Interview.

Le projet est porté par la Région bruxelloise et la Ville de Bruxelles, dont son échevin des Sports Alain Courtois (MR). "Je me renseigne, j'essaye de comprendre", a commenté M. Reynders.
Le soutien du gouvernement fédéral se marquerait en fonction d'une candidature belge à l'organisation du championnat d'Europe de football en 2020, a poursuivi le président de la régionale bruxelloise du MR.

"Je reste très sceptique sur l'ensemble des éléments, mais si tout se met en place pour qu'il se réalise là, on le soutiendra, bien entendu", a conclu M. Reynders.

Le projet d'un nouveau stade national sur le site du parking C du plateau du Heysel, propriété de la Ville de Bruxelles mais situé sur la commune flamande de Grimbergen, a donné lieu le 2 décembre dernier à un accord pour une enceinte de 50.000 places plus 10.000 rétractables, sans piste d'athlétisme ni toiture rétractable, pouvant accueillir les matches des Diables rouges et d'un club hôte comme le RSC Anderlecht, qui a marqué son intérêt.

Nos partenaires