Reynders: les francophones ne sont pas bien défendus

27/08/10 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Le Vif

Sans le MR aux négociations, les francophones ne sont pas bien défendus, a affirmé en substance, le président du MR Didier Reynders, dans les colonnes du journal Le Soir.

Reynders: les francophones ne sont pas bien défendus

© Belga

Didier Reynders a une nouvelle fois reproché aux autres formations francophones de maintenir son parti à l'écart des négociations. "Nous étions prêts - nous l'avons répété au Roi, à l'informateur, au préformateur. C'est un choix du préformateur. L'explication, c'est qu'on a peut-être envie d'abandonner un certain nombre de positions qui étaient communes [aux francophones] et qui ne le seront plus" a notamment dit le président du MR.

Il a également aux formations francophones présentes autour de la table des négociations de n'avoir laissé à aucun moment, "apparaître un projet ou une vision francophone de la réforme de l'Etat". "On a des tas de demandes des partis flamands, et c'est tout à fait normal, mais pourquoi n'y a-t-il jamais l'expression d'une position francophone? Elle consiste juste à mettre des balises. Je me demande s'il n'y a pas une patrie à faire aimer aux francophones. S'il n'y a pas, dans l'Etat belge, un avenir à présenter aux francophones qui ne soit pas simplement le solde de ce qui restera quand on aura accepté les demandes flamandes. Les francophones ne doivent pas avoir peur de prendre leur destin en mains", a-t-il commenté.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires