Reynders flingue De Wever sans l'exclure tout à fait

03/06/10 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

Didier Reynders n'a "rien à faire" du projet séparatiste de la N-VA. C'est ce que le président du MR déclare dans La Libre Belgique, sans pour autant exclure la NVA des négociations d'après-scrutin.

Reynders flingue De Wever sans l'exclure tout à fait

© Belga

"Ce que Bart De Wever veut, je n'en ai rien à faire. Ce qui m'intéresse, c'est le jour où l'on se retrouvera autour d'une table et de savoir quel est son projet". Pour Didier Reynders, que Bart De Wever nourrisse un projet séparatiste, "c'est son problème, mais ce sera sans moi". De Wever "peut demander ce qu'il veut, mais il ne parviendra pas à obtenir la fin de la protection des minorités", assure M. Reynders.

Sur les ondes de Bel-RTL, le porte-parole du MR Pierre-Yves Jeholet précise qu'il faudra "voir le paysage politique en Flandre" à l'issue des élections du 13 juin. "Nous sommes prêts à négocier, nous devons trouver des solutions aux problèmes communautaires pour aborder les problèmes de l'emploi, de la sécurité et des pensions, mais ce sera d'égal à égal".

Quant à la campagne, Didier Reynders déplore le fait qu'elle n'aborde pas le thème de l'immigration. Il estime que l'accueil est lié au respect "d'un certain nombre de valeurs auxquelles nous croyons" telles que la séparation des Eglises et de l'Etat et l'égalité hommes-femmes. "J'aimerais que les quatre partis francophones soient aussi unanimes sur cela qu'ils essaient de l'être sur le terrain communautaire."

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires