Reynders est désolé et s'excuse

06/05/14 à 18:51 - Mise à jour à 18:51

Source: Le Vif

Le Vice-Premier ministre MR Didier Reynders a présenté ses excuses mardi en fin de journée aux personnes qui ont pu être blessées par les propos qu'il a tenus en matinée lors d'un débat sur La Première (RTBF) face au Premier ministre Elio Di Rupo (PS).

Reynders est désolé et s'excuse

© Belga

Il a répété, de retour à Bruxelles d'une réunion du Conseil de l'Europe à Vienne, qu'il n'avait pas l'intention de choquer qui que ce soit et ne voulait en réalité que s'en référer à une période précise, celle de la guerre des polices et de la crise de la sécurité alimentaire, que les libéraux avaient dû gérer ensuite avec la réforme des polices et la création de l'Agence alimentaire. Il a admis qu'il avait tenu des propos "maladroits", confessant une "erreur dans le choix des termes", et a dit pouvoir comprendre les réactions de citoyens qui se sont sentis blessés. "Je le regrette profondément", a-t-il ajouté, se présentant lui aussi comme père de famille et grand-père.

Plus tôt dans la journée, M. Reynders s'était déjà dit "désolé" si son propos sur les enlèvements d'enfants commis à l'époque où le pays était géré par un gouvernement à participation socialiste avait été "mal interprété". Plusieurs formations politiques avaient réagi avec virulence à ces propos, tandis que le président du MR Charles Michel lui-même disait les "désapprouver", tout en précisant qu'il ne pensait pas que c'était ce que Didier Reynders avait voulu dire.

Nos partenaires