Reynders : "C'est un beau gâchis"

06/01/11 à 09:05 - Mise à jour à 09:04

Source: Le Vif

Le président du MR Didier Reynders a qualifié la situation politique actuelle de "beau gâchis", jeudi sur les ondes de Bel-RTL, et répété la disponibilité de son parti à négocier une réforme de l'Etat en partant d'une autre méthode.

Reynders : "C'est un beau gâchis"

© Belga

"C'est un beau gâchis, l'échec systématique depuis des mois. Depuis quatre mois il n'y a plus eu aucune réunion à sept. Il n'y a aucune confiance entre les partenaires de cette formule", a affirmé le vice-premier ministre du gouvernement démissionnaire, dont le parti n'est pas associé aux négociations.

Didier Reynders fait valoir en revanche les résultats de la présidence belge de l'Union européenne obtenus par le gouvernement en affaires courantes, un budget "bien tenu" et une situation économique qui n'est "pas mauvaise".

Appelant à plus de transparence dans les discussions sur la réforme de l'Etat, il demande au conciliateur royal Johan Vande Lanotte de publier sa note. Il se dit "effrayé de voir que plusieurs formations francophones semblent capables de dire oui à des choses parfois totalement inacceptables".

Didier Reynder répète que son parti juge la méthode de négociation "mauvaise depuis le début". "Il faut se demander ce que l'on veut encore faire ensemble, afin de recréer un minimum de confiance, et discuter en même temps du socio-économique (avenir des pensions, soins de santé, etc.)", estime-t-il.

A ses yeux en effet, le clivage entre francophones et Flamands se double d'un clivage entre la gauche et le centre-droite ou la droite.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires