Révolution et Première Guerre : un effet mutuellement délétère

13/11/17 à 15:07 - Mise à jour à 15:38

Source: Le Vif

La Première Guerre mondiale et la Révolution russe sont inextricablement liées. Et leurs effets réciproques ne doivent pas être sous-estimés : tant le conflit mondial que la révolution auraient connu des cours fort différents s'ils n'avaient pas eu lieu simultanément. Et le reste du 20e siècle aurait pris une toute autre direction. L'absence totale de la Russie dans les négociations de paix à l'issue de la guerre est également un fait aux conséquences désastreuses.

" L'Ukraine a joué un rôle de tout premier plan dans le déclenchement de la Première Guerre mondiale " : c'est sur cette phrase intrigante que débute La fin de l'empire des Tsars : Vers la Première Guerre mondiale et la révolution, le passionnant ouvrage du professeur britannique Dominic Lieven. " Sans la population d'Ukraine, son industrie et son agriculture, la Russie n'aurait plus été une grande puissance au début du 20e siècle. " Contrairement à une idée reçue dans le monde anglo-saxon, l'auteur souligne que la Première Guerre mondiale est avant tout un conflit est-européen. L'assassinat de l'héritier du trône autrichien François-Ferdinand à Sarajevo débouche sur une confrontation entre l'Autriche-Hongrie et la Russie, les deux grandes puissances d'Europe de l'Est. Selon Lieven, l'implication de la France et de la Grande-Bretagne dans le conflit est motivée par le besoin de garantir leur propre sécurité : une victoire de l'alliance austro-allemande sur la Russie renverserait dangereusement les rapports de force en Europe, en faveur de l'Allemagne et de l'empire austro-hongrois. " Le comble de la Première Guerre mondiale, c'est qu'un conflit à l'origine principalement axé sur une lutte de domination de l'Europe centre-orientale entre les forces allemandes et la Russie, ait finalement abouti à une défaite pour les deux camps. " Lieven établit surtout le rapport entre la guerre et la Révolution russe. Sans la Première Guerre mondiale, les bolcheviks auraient peut-être pris le pouvoir, mais il est peu probable qu'ils seraient parvenus à le conserver. La guerre joue un rôle prépondérant dans le cours de la Révolution russe mais, inversement, la Révolution offre aux Allemands les meilleures chances de remporter la guerre. " Un fait plus important encore est que la Russie, suite à la révolution d'Octobre 1917, est totalement absente de la reconstruction de l'Europe décidée à Versailles. (...) Les tentatives pour arrêter Hitler et éviter une deuxième guerre mondiale sont minées par le climat de défiance et d'aversion viscérales entre les Russes et leurs ex-alliés brita...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires