Rétro 2016 : Jacqueline Galant, sortie de piste

28/12/16 à 06:30 - Mise à jour à 07:50

Source: Le Vif/l'express

Après l'affaire du cabinet d'avocats Clifford Chance, la ministre de la Mobilité n'avait plus droit à l'erreur. C'était visiblement trop lui demander.

Elle aura tenu six mois. Entre les premières révélations du Vif/L'Express, faisant état, au mois d'octobre 2015, d'un marché conclu à la hussarde avec le très onéreux cabinet d'avocats Clifford Chance, et son départ fracassant du gouvernement fédéral, à la mi-avril, la ministre MR Jacqueline Galant aura en vain tenté de s'accrocher. Et de convaincre. Peine perdue. Déjà régulièrement mise en cause, depuis son entrée au cabinet de la Mobilité, pour ses déclarat...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires