Rétro 2016 : Caterpillar, un géant à terre

26/12/16 à 13:00 - Mise à jour à 13:38

Source: Le Vif/l'express

Emplois supprimés : 2 200. Sans parler des sous-traitants et nombreuses victimes collatérales. Caterpillar Gosselies, c'est fini. Après 51 ans de bons et loyaux services, la multinationale a sacrifié son site carolo. Un scénario qui se répète...

Quelques heures avant, un sous-traitant repeignait encore les murs de l'usine. Quelques heures avant, des ouvriers enquillaient les heures supplémentaires pour livrer les machines dans les temps. Quelques heures avant, seul l'administrateur délégué Thierry Hansen savait que tout cela serait inutile. Caterpillar allait fermer. Lui-même ne l'avait appris que sept jours plus tôt. " Un choc, une déception ", confiera-t-il plus tard. Ne rien laisser paraître durant une semaine. Jusqu'à l'annonce, en cette matinée ensoleillée du vendredi 2 septembre : 2 200 emplois sacrifiés. Ainsi a tranché la direction américaine de la multinationale.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires