Retrait de carte d'identité pour six combattants étrangers potentiels

19/05/16 à 12:58 - Mise à jour à 12:58

Source: Belga

(Belga) L'Organe de Coordination de l'Analyse de la Menace (OCAM) a fait retirer la carte d'identité à six combattants étrangers potentiels pour la Syrie, a appris le député CD&V Veli Yüksel sur base d'informations provenant du cabinet du ministre de l'Intérieur Jan Jambon. Parmi eux figure l'ex-conjoint du djihadiste verviétois Lotfi Aoumeur.

Retrait de carte d'identité pour six combattants étrangers potentiels

Retrait de carte d'identité pour six combattants étrangers potentiels © BELGA

Les services de sécurité disposent depuis le 5 janvier dernier de la possibilité de faire retirer les papiers d'identité aux personnes qu'ils suspectent de vouloir se rendre dans des territoires où agissent des groupes terroristes. "Jusqu'ici, six personnes se sont vu refuser ou retirer leur carte d'identité, ou alors celle-ci a été annulée", selon le ministre Jambon. L'initiative en revient à l'OCAM, qui analyse l'état de la menace dans le pays. La première décision de ce type qui a été prise date du 18 mars. L'administration communale de Verviers avait elle-même fait savoir que le 18 mars la demande lui avait été formulée de retirer les papiers d'identité de l'ex-conjoint du djihadiste Lotfi Aoumeur. Il serait apparu dans une vidéo dans laquelle l'organisation terroriste Etat islamique revendiquait les attentats de Bruxelles. Au total, quatre personnes ont fait l'objet d'une mesure de retrait pour une première période de trois mois, une autre personne fait l'objet d'une décision en cours de signification et une dernière est concernée par une mesure pour 25 jours dans l'attente d'une éventuelle réaction. Il n'y a pas encore eu de décision de prolongement étant donné que la mesure la plus ancienne ne date que du 18 mars. Par ailleurs, l'OCAM ne peut revenir sur une décision qui a déjà été prise. Le député CD&V Yeli Yüksel a qualifié ces premiers chiffres d'"encourageants". Selon lui, la nouvelle loi porte ses fruits même s'il reste à démontrer que ces personnes se sont effectivement rendues en Syrie. Le député a également salué la "prudence" de l'OCAM. (Belga)

Nos partenaires