Retour à l'équilibre pour 2020 en Wallonie: "promettre c'est bien, mais...", pointe le PS

26/04/18 à 17:31 - Mise à jour à 17:33

Source: Belga

(Belga) "Promettre pour 2020 c'est bien, mais le gouvernement wallon doit d'abord prouver qu'il est capable de boucler son premier budget 2018 en respectant ses objectifs", a réagi Pierre-Yves Dermagne, le chef de groupe PS au Parlement de Wallonie. Jeudi midi, le gouvernement régional a annoncé avoir conclu un accord sur une trajectoire de retour à l'équilibre à l'horizon 2020.

"Nous nous souvenons des tours de passe-passe et des critiques de la Cour des comptes. Si le gouvernement annonce qu'aucun effort ne sera demandé aux citoyens, par contre il faut s'attendre à de nouvelles coupes dans les services publics qui se feront sur le dos des citoyens les plus faibles", a poursuivi M. Dermagne. "Quid du futur des APE par exemple? Des emplois seront-ils sacrifiés pour atteindre ce retour à l'équilibre? Des services seront-ils supprimés ou privatisés? Des tarifs augmentés dans les transports en commun? ", s'est-il interrogé alors que, selon le parti socialiste, la majorité a omis de préciser la méthodologie qui conduira à ce retour à l'équilibre. Le PS "n'a jamais été contre une trajectoire budgétaire équilibrée quand c'était budgétairement possible", a enfin affirmé le parti qui sera particulièrement attentif aux comptes 2018 "pour évaluer la crédibilité budgétaire de ce gouvernement". (Belga)

Nos partenaires