Restructuration chez Makro : la piste des prépensions à 55 ans sur la table

12/10/16 à 00:19 - Mise à jour à 00:22

Source: Belga

(Belga) La direction de Makro et les représentants du personnel ont entamé les négociations sur le volet social, a-t-on appris mardi soir de sources syndicales au terme de la deuxième réunion. La direction a avancé la piste des prépensions à 55 ans. Aucun accord n'a cependant encore été dégagé en ce sens, la direction attendant le feu vert du SPF Emploi auprès duquel elle a sollicité cette dérogation.

Cette mesure permettrait d'atteindre le quota des 505 emplois perdus, chiffre annoncé le 13 juin dernier au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire portant sur cette restructuration massive. Direction et syndicats discutent actuellement sur cette base qui débouchera, en cas d'accord, sur la signature d'une convention collective de travail améliorée. La piste du régime de chômage avec complément d'entreprise (RCC) a le mérité d'éviter tout licenciement sec, relèvent les organisations syndicales. Le magasin le plus affecté par cette restructuration demeure celui d'Alleur, en région liégeoise, qui verra son personnel fondre de 25%, passant de 273 à 190 unités, soit une perte de 66 équivalents temps plein. Un chiffre que la direction souhaite atteindre d'ici octobre 2018. Par ailleurs, la direction a bel et bien confirmé l'intérêt de Mediamarkt pour le département hifi/vidéo. La formule "store in store", soit un magasin au sein du magasin, est actuellement privilégiée ce qui permettrait à Makro de générer un flux de consommateurs plus jeune au sein de ses six implantations belges. Les prochaines discussions sont prévues le 20 octobre. (Belga)

Nos partenaires