Réseau ferroviaire: la date butoir du passage définitif au système ECTS reculée d'un an

11/01/16 à 16:45 - Mise à jour à 16:45

Source: Belga

(Belga) Les entreprises ferroviaires, de fret ou de transport de passagers, circulant sur le réseau belge ont une année supplémentaire pour équiper leur matériel roulant du système de contrôle ETCS ou TBL1+, a confirmé lundi le cabinet de la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant. Initialement, la date butoir pour la mise hors service de l'ancien système national de signalisation et de contrôle ferroviaire (Mémor-crocodile) sur les lignes équipées de l'ETCS était fixée au 1er janvier 2016.

Réseau ferroviaire: la date butoir du passage définitif au système ECTS reculée d'un an

Réseau ferroviaire: la date butoir du passage définitif au système ECTS reculée d'un an © BELGA

Elle a été reportée au 12 décembre prochain, pour ne pas porter préjudice à la circulation des locomotives ne disposant pas encore d'un système de sécurité adéquat, ressort-il d'un arrêté royal publié fin décembre. Selon la ministre de la Mobilité, de nombreuses entreprises ferroviaires de fret utilisant le réseau belge, ainsi qu'une partie de la flotte active dans les transports internationaux de passagers, n'auraient pas pu s'équiper à temps du système ETCS ou TBL1+. Or, si Mémor-crocodile est définitivement désactivé sur une ligne, au profit du système européen de contrôle des trains ETCS, seules les machines équipées elles-mêmes de l'ETCS, ou de la TBL1+, peuvent y circuler. Concrètement, si le changement avait été opéré le 1er janvier dernier, de nombreux convois de fret ou de passagers auraient été incapables de rouler sur certaines lignes du réseau ferroviaire belge, dont des axes stratégiques. Le système de sécurité ETCS, pour "European Train Control System", fait partie du cahier des charges ERTMS (European Rail Traffic Management System), qui est censé concrétiser une harmonisation progressive des systèmes de navigation ferroviaire sur le territoire européen. Grâce à des balises installées sur les voies et à un matériel informatique correspondant placé à bord des locomotives, il permet de détecter la position et la vitesse d'un train et, le cas échéant, de freiner ou arrêter automatiquement le convoi. (Belga)

Nos partenaires