RER: le cdH veut sortir Galant du coma ferroviaire

25/01/16 à 14:36 - Mise à jour à 14:35

Source: Belga

Le cdH exhorte la ministre fédérale de la Mobilité, Jacqueline Galant, à concrétiser les dossiers ferroviaires plutôt, dit-il, que de se contenter d'effets d'annonce. Il s'inquiète notamment du sort qui semble réservé au RER dans la partie francophone du pays.

RER: le cdH veut sortir Galant du coma ferroviaire

Jacqueline Galant, ministre de la mobilité (MR) © BELGA/Dirk Waem

"Après le fiasco de la concertation sociale à la SNCB, les hausses de prix injustifiées des billets de train, ou les relents communautaires qui président à la répartition du matériel roulant, c'est à présent au tour du RER d'être dangereusement compromis. Les travaux du RER ont débuté en 2006, et étaient supposés durer vingt ans pour construire les 44 km de voies nécessaires aux lignes passant par le Brabant wallon. 44 km en 20 ans... Le tempo initial était déjà exaspérant. Dix ans plus tard, on apprend qu'il ne sera pas tenu, les moyens financiers s'étant envolés! Pendant ce temps, au Nord du Pays, les travaux sont en passe d'être achevés", relèvent les centristes après un article de presse paru ce week-end.

Le cdH veut sortir la ministre "du coma ferroviaire dans lequel elle semble profondément plongée".

Le Réseau Express Régional représente un enjeu économique de premier ordre, souligne le cdH, non seulement du point de vue de la mobilité mais aussi de l'emploi.

L'ensemble des acteurs économiques (entreprises, travailleurs, pouvoirs publics) compte en effet sur cet investissement ferroviaire stratégique pour fluidifier les liens interrégionaux, dit le parti.

En savoir plus sur:

Nos partenaires