Reprise progressive des travaux de construction de la passerelle de la gare de Mons

04/01/16 à 20:34 - Mise à jour à 20:34

Source: Belga

(Belga) La société Eurogare, chargée du dossier de construction de la nouvelle gare de Mons, a annoncé lundi la reprise progressive des travaux de construction de la charpente métallique, à l'arrêt depuis mai 2015. La phase préalable d'investigation et de remise en ordre du chantier a commencé lundi, un mois après la rupture du contrat, à la fin novembre, entre la SNCB et Cordioli. La construction de cette structure métallique poussée au-dessus des caténaires avait été arrêtée à la suite des difficultés financières rencontrées par la société italienne, chargée de la construction de cet élément.

"Avant de relancer la procédure pour désigner une entreprise chargée d'achever la construction de la passerelle métallique, des auvents et des abris de quai, il est indispensable de réaliser une mission d'investigation et de remise en ordre de l'ouvrage partiellement construit et de permettre ainsi d'achever l'assemblage et le poussage des deux premiers tronçons", a indiqué Eurogare. Ces opérations devront permettre au futur adjudicataire de travailler dans de bonnes conditions. La mission a été confiée par Eurogare à la SA "Pirson Montage". Cette société, qui était le sous-traitant de Cordioli et donc déjà présente sur le site du chantier de la gare, a commencé ce lundi à organiser son intervention. Eurogare a par ailleurs indiqué que les travaux de gros ?uvre et les travaux ferroviaires se déroulent selon le planning établi. Ainsi, comme annoncé au début décembre dernier, la voie 1, la dernière des 7 nouvelles voies "voyageurs", sera mise en service fin janvier. La ministre Jacqueline Galant avait annoncé, début décembre, espérer que les travaux de la gare de Mons soient terminés en fin 2018, soit près de 3 ans plus tard que le délai initialement annoncé. (Belga)

Nos partenaires