Répartition de l'effort climatique: la Wallonie peut faire plus à condition que tous veuillent avancer

08/11/15 à 15:24 - Mise à jour à 15:25

Source: Belga

Le ministre wallon de l'Energie, Paul Furlan a souhaité dimanche la reprise des discussions au sujet de la répartition de l'effort à réaliser pour lutter contre les émissions de gaz à effet de serre et renforcer la production d'énergie renouvelable.

Répartition de l'effort climatique: la Wallonie peut faire plus à condition que tous veuillent avancer

© Belga Image

Aux yeux de Furlan, la Région wallonne a la volonté de se présenter à la Conférence de Paris sur le climat avec un accord. Elle peut faire plus, mais dans le cadre d'un accord équilibré, a-t-il affirmé au cours de l'émission les "Décodeurs" de la Une (RTBF). "La Wallonie est volontariste. En avance sur ses objectifs, elle peut faire plus à condition que l'accord reste équilibré mais les Wallons et les Wallonnes ne peuvent payer l'individualisme" d'autres dans le pays, a expliqué Paul Furlan, disant croire que les quatre ministres compétents dans le dossier ont la volonté d'aboutir.

En charge des pouvoirs locaux, au sein du gouvernement wallon, Paul Furlan a par ailleurs indiqué celui-ci ferait inscrire à l'ordre du jour du Comité de concertation la question des finances communales après l'annonce par le SPF Finances d'une baisse des recettes pour les communes de l'ordre de 20 à 25% en 2015. Pour lui, une telle annonce, à deux mois de la fin de l'année s'apparente à une "catastrophe" car "il est impossible de gérer avec sérieux et rigueur dans de telles conditions", "d'atteindre l'équilibre" en 2015 et de réaliser un budget pour 2016. "Je pense que le gouvernement fédéral se sert des additionnels communaux comme d'un élément de son propre équilibre budgétaire" a ajouté le ministre wallon.

En savoir plus sur:

Nos partenaires