Réparations de guerre: les présidents allemand et polonais prônent une discussion "calme"

14/09/17 à 21:40 - Mise à jour à 22:00

Source: Belga

(Belga) Les présidents allemand et polonais, Frank-Walter Steinmeier et Andrzej Duda, ont convenu jeudi qu'une "discussion dans le calme" était nécessaire afin de traiter la question des réparations allemandes pour la Deuxième guerre mondiale soulevée par la Pologne, a déclaré un proche collaborateur de ce dernier.

Les deux hommes se sont rencontrés à Malte, en marge d'une réunion de 13 chefs d'Etat européens. "Les présidents ont discuté des contextes politique et légal de la question des réparations. Les interlocuteurs ont déclaré qu'elle requérait une discussion dans le calme et que, indépendamment de l'évolution de la situation, ils feraient tout pour préserver le riche acquis des relations polono-allemandes", a dit Krzysztof Szczerski cité par l'agence de presse PAP. La question des réparations de guerre allemandes, considérée comme close depuis des années, avait été relancée le 28 juillet par Jaroslaw Kaczynski, le chef du parti conservateur nationaliste au pouvoir. La semaine dernière, la Première ministre polonaise Beata Szydlo a insisté sur le fait que son pays avait le "droit" de demander ces réparations et souligné que son gouvernement attendait une "décision politique" pour ouvrir des procédures adéquates. Berlin a aussitôt rejeté le point de vue polonais. Vendredi, les évêques de la puissante Eglise catholique polonaise, ont adressé une mise en garde au gouvernement conservateur nationaliste contre le risque d'"annihiler" la confiance et la réconciliation polono-allemandes. Les déclarations polonaises s'inscrivent dans le contexte de tensions entre la Pologne d'une part, l'Union européenne et l'Allemagne d'autre part, tensions accrues après les récentes déclarations d'Angela Merkel. Tout en se disant attachée aux bonnes relations avec Varsovie, celle-ci avait dit qu'elle ne pouvait "se taire" sur l'Etat de droit en Pologne, objet de critiques de la Commission européenne. (Belga)

Nos partenaires