Rentrée scolaire: une cantine sur trois en infraction d'hygiène

02/09/13 à 06:55 - Mise à jour à 06:55

Source: Le Vif

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a inspecté en 2012 1.316 écoles qui préparent et distribuent des repas aux élèves.

Rentrée scolaire: une cantine sur trois en infraction d'hygiène

© Thinkstock

Au total, 35 pc des établissements étaient en infraction d'hygiène, rapporte lundi L'Avenir. "Les écoles belges sont dans la moyenne par rapport aux autres établissements que nous inspectons, comme les hôpitaux", explique Jean-Paul Denuit, porte-parole de l'AFSCA.

Parmi les infractions graves les plus fréquentes: une mauvaise hygiène du personnel manipulant les denrées (cheveux non attachés, ongles sales, ...), la malpropreté des surfaces en contact avec la nourriture ou encore le non-respect de la chaîne du froid.

En fonction de la gravité de l'infraction, l'AFSCA, qui essaie de visiter chaque école une fois tous les deux ans, remet soit des avertissements ou des PV aux établissements. L'agence peut même exiger la fermeture en cas de situation sanitaire extrême.

En 2012, 479 avertissements, 12 PV d'infraction et 6 saisies définitives de denrées ont été comptabilisées.

Les parents veulent des repas plus sains et durables à l'école

Par ailleurs, il ressort d'une enquête menée auprès de 500 parents d'enfants de l'enseignement maternel, primaire et secondaire, et dirigée par l'entreprise de catering scolaire Scolarest et iVOX que 87% des intérrogés aimeraient que les repas scolaires contiennent davantage de produits de saison, bios et issus du commerce équitable et 63% se disent même prêts à payer plus pour ce type de menu. L'école doit jouer un rôle important dans l'éducation vers une alimentation saine et équilibrée, et 74% souhaitent l'interdiction des sodas dans les écoles.

Parmi les sondés, 88% des parents estiment que plus de produits locaux et saisonniers doivent être incorporés dans le repas de midi des élèves. Près de trois quarts (71%) avancent aussi que davantage de produits issus du commerce équitable pourraient être proposés.

Les produits bios sont également importants, selon les parents: 65% les trouvent indispensables dans le menu de la cantine. 88% jugent encore que les plats proposés doivent comporter plus de légumes.

Les mêmes considérations en matière de santé et de nourriture saine priment pour les parents qui préparent eux-mêmes la boîte à tartines de leurs enfants.

Alors que les experts en alimentation s'accordent sur le fait que les enfants mangent plus sainement quand ils peuvent décider du contenu de leur boîte à tartines, ce sont majoritairement les parents qui décident du contenu de cette boîte. Seuls 30% des enfants sont impliqués, parfois ou toujours, dans la préparation de leur repas de midi.

En savoir plus sur:

Nos partenaires