Rentrée du parlement bruxellois - Réduire le nombre d'élus n'est pas prioritaire pour B. Cerexhe

19/09/16 à 13:00 - Mise à jour à 13:05

Source: Belga

(Belga) Réduire le nombre d'élus au parlement bruxellois et dans les conseils communaux pourrait contribuer à améliorer le fonctionnement de ces institutions "mais ce n'est certainement pas le priorité de la rentrée face à des dossiers de l'importance de la sécurité, de l'économie et de l'emploi", a affirmé lundi matin le chef du groupe Benoît Cerexhe, interrogé sur les propos tenus à ce sujet par le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS).

"On peut toujours réfléchir, mais nous ne souhaitons pas nous lancer dans un débat institutionnel en 2019", a-t-il ajouté. Sur le fond, celui qui est aussi député-bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre a estimé qu'une commune comme celle qu'il dirige pourrait fonctionner avec un nombre moins élevé de conseillers communaux et avec un collège échevinal aux compétences plus concentrées. M. Cerexhe a par ailleurs rappelé que le plaidoyer en faveur de la suppression de la Commission Communautaire Commune avait été mis sur la table il y a quelques années. Pour lui, il importe de voir si on ne pourrait fonctionner avec une institution (la Région) mais avec certaines garanties. (Belga)

Nos partenaires