Rentrée du parlement bruxellois - Réduire le nombre d'élus: commençons à la Fédération Wallonie-Bruxelles - De Bock

19/09/16 à 13:19 - Mise à jour à 13:25

Source: Belga

(Belga) "Nous pourrions travailler avec un nombre moins élevé d'élus. Nous avions d'ailleurs proposé de le limiter à 45 pour le parlement. Mais il faut être cohérent. Pourquoi ne pas commencer par la Fédération Wallonie-Bruxelles où cela ne nécessiterait pas de réforme de l'État?", a estimé lundi le chef du groupe DéFi au parlement bruxellois, Emmanuel De Bock, interrogé au sujet du plaidoyer du ministre-président Vervoort en faveur d'une diminution du nombre d'élus à la Région et dans les communes.

M. De Bock a en outre établi un parallèle entre cette option et celle du renforcement du décumul des fonctions régionales et communales pour lequel il plaide de longue date. Par ailleurs, l'élu DéFI s'est dit étonné de l'option de la suppression de la Commission Communautaire Commune (CCC) défendue par Rudi Vervoort. "C'est étonnant car cette institution dont nous avions demandé la suppression a été renforcée par la sixième réforme de l'État. Cela voudrait dire qu'il faudrait une septième réforme de l'État pour corriger la sixième", ce qui démontre qu'il ne fallait pas l'accepter, a-t-il encore dit. (Belga)

Nos partenaires