Remue-méange à la N-VA - #jesuisHendrikVuye: le mouvement flamand est choqué

19/09/16 à 16:43 - Mise à jour à 16:50

Source: Belga

(Belga) Les sanctions politiques décidées prises par le bureau de la N-VA à l'encontre des députés Hendrik Vuye et Veerle Wouters ont choqué les représentants du Mouvement flamand. A leurs yeux, le parti nationaliste cède la place au parti de pouvoir.

Remue-méange à la N-VA - #jesuisHendrikVuye: le mouvement flamand est choqué

Remue-méange à la N-VA - #jesuisHendrikVuye: le mouvement flamand est choqué © BELGA

Le rédacteur-en-chef du site flamingant "doorbraak.be" n'a pas hésité à intituler #jesuisHendrikVuye (en français dans le texte, ndlr) sa chronique publiée par "De Standaard". "La N-VA ne veut pas commettre les fautes de la Volksunie mais risque de sombrer dans un autre extrême. Personne ne court vers un parti dont on ne sait ce qu'il veut, comme la Volksunie à la fin. Mais qui va courir vers un parti où une opinion, pas même discordante, est punie aussi sévèrement? Wouters et Vuye se sont contentés de rappeler leur engagement, leur récompense c'est la haine, la querelle intestine et le scandale. Un parti adulte qui sait ce qu'il veut et n'a pas peur de son ombre ne réagit pas de manière aussi crispée", déclare Pieter Bauwens. La décision n'a pas surpris le président du Vlaams Volksbeweging (VVB), Bart De Valck. Selon lui, elle était annoncée. La N-VA se mue en parti de pouvoir qui veut absolument siéger dans un gouvernement de centre-droite. "Ils sont confrontés à un grand problème. Ou ils traversent une crise existentielle sur la direction à prendre. Ou, cela semble être le cas, ils ont fait leur choix et décidé de jeter l'éponge communautaire sur le ring", souligne-t-il sur le site du Knack, épinglant au passage la guerre ouverte entre M. Vuye et son successeur à la direction du groupe N-VA de la Chambre, Peter De Roover, pourtant issu des rangs du VVB. Le VVB veut maintenant réfléchir à l'avenir, sur le modèle de l'Ecosse. Si la rupture entre M. Vuye et la N-VA est consommée, le mouvement sollicitera son aide pour élaborer une proposition. (Belga)

Nos partenaires