Remplacement des F-16: un audit interne favorable au ministre de la Défense

04/04/18 à 08:12 - Mise à jour à 08:14

Source: Belga

(Belga) L'Inspection générale de la Défense a présenté la semaine dernière les résultats préliminaires de son rapport concernant la procédure de remplacement des F-16 au ministre Steven Vandeput (N-VA). "Il ressort de l'audition des colonels et généraux impliqués une grave erreur de jugement dans l'armée, à la limite de la manipulation. Mais cela va trop loin d'évoquer une conspiration", affirme une source proche de l'enquête, selon De Morgen.

Il y a deux semaines, un rapport a mis en lumière que le constructeur d'avions Lockheed Martin estimait que les F-16 belges - ou du moins leur carrosserie - pouvaient voler plus longtemps que prévu. Le ministre Vandeput a alors affirmé qu'il n'était pas ou courant d'une telle possibilité de prolongation de la durée de vie des F-16 et a commandé deux enquêtes. Une enquête externe du comité d'audit fédéral est encore attendue, mais l'audit interne à l'armée est lui en phase de finalisation. Selon De Morgen, le cabinet du ministre n'avait pas été informé des calculs de Lockheed Martin. Le nom de Claude Van de Voorde, l'ancien chef de cabinet du ministre, ne figure d'ailleurs pas parmi les personnes au courant de l'étude du constructeur américain. "On a cru (au sein de l'armée, ndlr) qu'il valait mieux ne pas partager ces informations, par crainte que les politiques ne comprennent pas la finesse des calculs et que cela débouche sur du tapage", résume une source. "Mais cette décision n'appartient pas à l'armée". (Belga)

Nos partenaires