Remplacement des F-16: le F-35 est l'avion le plus capable et au prix le plus abordable, selon Lockheed Martin

31/01/18 à 20:33 - Mise à jour à 20:34

Source: Belga

(Belga) L'offre de Lockheed Martin de fournir à la Belgique 34 avions furtifs F-35 Lightning II en remplacement des F-16 actuels est "la meilleure proposition de valeur" pour le pays, a assuré mercredi le groupe américain constructeur de l'appareil, lors d'un briefing sur le sujet organisé à l'ambassade des Etats-Unis à Bruxelles. Ce sont les avions les plus capables au prix le plus abordable, assure ainsi Jack Crisler, vice-président de l'entreprise.

Le ministère belge de la Défense a fixé au 14 février prochain la date de remise des dernières offres (les "Best and Final Offers", ou BAFO en jargon) à l'appel d'offres (ou "Request for Government Proposal", RfGP) lancé en mars dernier. Le gouvernement fédéral devra ensuite trancher, en principe à la mi-2018, entre les deux candidats ayant répondu dans les règles à l'appel d'offres, le F-35 Lightning II américain et le Typhoon du consortium européen Eurofighter, alors que la France propose le Rafale de l'avionneur Dassault dans le cadre d'un "partenariat stratégique" plus vaste et plus flou pour ce marché d'un montant initial d'environ 3,6 milliards d'euros. Le F-35 sera l'avion qui apportera le plus par rapport à la concurrence, claironne Lockheed Martin. Selon le constructeur, l'avion est plus moderne que les deux autres et durera plus longtemps dans le temps. Il sera en outre produit à plus grande échelle dans le monde, Lockheed Martin ambitionnant d'en avoir 3.000 au total dans le monde à terme. "La Belgique pourra bénéficier de ce programme à grande échelle", promet Jack Crisler. "C'est une grande opportunité." Des accords ont d'ailleurs été signés avec l'industrie belge, notamment avec ASCO Industries à Zaventem, pour répondre aux préoccupations du gouvernement d'obtenir un retour économique en cas d'achat de cet appareil. Les partenariats avec les entreprises belges existaient avant même que la Belgique ne manifeste sa volonté de remplacer ses F-16, dans des domaines tels que la manutention, les systèmes d'information ou d'entraînement, détaille encore le responsable de Lockheed Martin. Le programme de l'avion de chasse actuel de la Défense belge a d'ailleurs permis de développer d'importantes collaborations entre la Belgique et les Etats-Unis, par exemple pour la Sonaca, la Sabca ou Sabena Aerospace. L'expertise en aéronautique du pays est reconnue mondialement grâce aux F-16, eux aussi construits par l'entreprise américaine, ajoute cette dernière. "Nous avons déjà un demi-siècle de partenariat et nous avons devant nous un potentiel de collaboration pour un siècle", relève encore Jack Crisler. Le F-35 est une solution européenne, argumente enfin Jack Crisler, avec 25% des composants produits sur le continent et une usine de fabrication en Italie notamment. (Belga)

Nos partenaires