Remboursement des amendes: HR Rail va inviter la CGSP à s'expliquer

13/08/16 à 15:10 - Mise à jour à 15:09

Source: Belga

L'employeur juridique du personnel de la SNCB, HR Rail, a réagi samedi avec étonnement à la nouvelle selon laquelle la CGSP Cheminots compte rembourser l'amende de 12,5 euros infligée à ses membres qui ont pris part à une grève spontanée entre le 25 mai et le 3 juin derniers et ce, malgré un accord conclu entre la direction de la SNCB et les syndicats pour réduire le nombre de grèves spontanées.

Remboursement des amendes: HR Rail va inviter la CGSP à s'expliquer

Des membres de la CGSP lors d'une grève de trains en décembre 2014. © Belga

HR Rail entend inviter dans les prochains jours le syndicat socialiste à fournir des explications, a indiqué samedi une porte-parole de l'employeur du personnel du rail.

Pour HR Rail, qui dit ne pas avoir été prévenu de cette initiative par les responsables syndicaux, un tel remboursement de l'amende entre en contradiction avec les engagements pris dans le cadre de la procédure, approuvée par les syndicats, censée réduire le nombre d'actions spontanées sur le rail. "En prenant en charge l'amende du membre du personnel, la procédure est neutralisée", estime-t-on chez HR Rail. L'amende prévue en cas d'action spontanée vise en effet à faire sentir au cheminot qu'il est question d'un acte irrégulier, souligne-t-on encore.

La date à laquelle la CGSP Cheminots sera conviée pour fournir des explications n'a pas encore été déterminée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires