Relèvement du plafond de pension - Prendre aux plus faibles pour augmenter la pension maximum serait inadmissible

28/01/16 à 12:02 - Mise à jour à 12:02

Source: Belga

(Belga) "Il serait inadmissible que, pour augmenter la pension maximum, le ministre MR des Pensions aille prendre dans la poche des plus faibles", a averti jeudi le parti socialiste alors que Daniel Bacquelaine a annoncé dans la presse une réforme bis des pensions rehaussant le plafond de pension et revalorisant les périodes de travail effectif par rapport aux périodes assimilées dans le calcul de la pension.

Relèvement du plafond de pension - Prendre aux plus faibles pour augmenter la pension maximum serait inadmissible

Relèvement du plafond de pension - Prendre aux plus faibles pour augmenter la pension maximum serait inadmissible © BELGA

"Le gouvernement MR N-VA a porté la pension à 67 ans sous prétexte que les pensions n'étaient pas finançables. Ça, c'est déjà décidé, la loi est votée", rappellent les socialistes. Maintenant, Daniel Bacquelaine dit qu'il envisage d'augmenter la pension maximum. "Mais de combien?", se demande-t-on au Boulevard de l'Empereur. "Et où va-t-il aller chercher l'argent? Là-dessus, le ministre des Pensions n'a pas de réponse". Bref, il lance des "effets d'annonce", mais dans les faits, "les seules mesures qu'il a véritablement prises depuis plus d'un an ont enlevé des droits aux pensionnés et futurs pensionnés". Les socialistes se demandent d'ailleurs quel relèvement du plafond de pension, le ministre envisage-t-il, alors que celui-ci est prévu chaque année à concurrence d'1,25% par l'enveloppe Bien-Être, depuis 2005. Par ailleurs, le ministre nous explique que les années de travail compteront plus dans le calcul de la pension que les années de chômage ou de prépension. "Mais à nouveau, il ne prévoit aucun budget pour financer cela", constate le parti socialiste. "Compte-t-il alors plutôt diminuer la prise en compte des années de chômage, de prépension, mais aussi de maladie, d'invalidité, de maternité dans le calcul de la pension?", s'interroge le PS, précisant qu'il s'opposera à toute diminution des pensions. (Belga)

Nos partenaires