Relèvement de la pension au sein de la SNCB: la CGSP privilégie la concertation

27/10/16 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Source: Belga

La CGSP-Cheminots a décidé de "laisser la place à la concertation" tant au niveau de la SNCB que du comité national des pensions où est abordée la question de la pénibilité des métiers, a indiqué jeudi Pierre Lejeune, secrétaire national du syndicat, au terme d'une réunion interne. "Il n'y a donc aucun plan d'actions qui a été décidé", a-t-il assuré.

Relèvement de la pension au sein de la SNCB: la CGSP privilégie la concertation

© BELGAIMAGE

Mardi, les représentants syndicaux de la SNCB avaient obtenu "quelques éclaircissements" sur la question du relèvement de l'âge de la pension, à l'occasion d'une première rencontre avec le ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine.

Le personnel roulant de la SNCB, aujourd'hui admissible à la pension à l'âge de 55 ans, verra progressivement ses droits reportés à 63 ans à l'horizon 2030, a décidé le gouvernement fédéral lors de la confection de son budget. De la même façon, les conditions de carrière passeront de 30 années actuellement à 42 ans en 2030.

"Ce jeudi, nous sommes revenus sur ce qui a été dit cette semaine, et notamment sur l'engagement du ministre Bacquelaine d'intégrer cette discussion à celle portant sur la pénibilité des métiers", a précisé Pierre Lejeune. "Nous avons décidé de nous associer aux négociations prévues à ce sujet tant au sein de la SNCB que du conseil national des pensions", a-t-il ajouté.

Nos partenaires