Relecture de l'accord institutionnel terminée, reste la présidence du Sénat

10/10/11 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Le Vif

Les négociateurs des huit partis qui sont arrivés à un accord institutionnel sous la conduite d'Elio Di Rupo ont procédé à une dernière relecture de l'accord ce lundi après-midi. Le formateur s'est ensuite rendu chez le roi pour un nouveau rapport.

Relecture de l'accord institutionnel terminée, reste la présidence du Sénat

© BELGA

Après la relecture de l'accord, les négociateurs se sont encore penchés sur une question difficile à savoir la présidence du Sénat, indirectement liée à la composition de la prochaine coalition.

Le perchoir de la haute assemblée était occupé par Danny Pieters (N-VA). Toutefois, son parti ne fait plus partie de la négociation et ne fera pas partie du prochain gouvernement. Les huit partis doivent se mettre d'accord sur sa succession pour demain mardi, jour de la rentrée parlementaire.

La plus grande discrétion régnait à ce propos en début de soirée. Un bruit insistant faisait état du fait qu'on confierait la présidence à la chef de groupe CD&V Sabine de Bethune. L'information, disait-on à bonne source, ne pouvait être confirmée "à ce stade". Mme de Bethune prendrait la présidence en attendant la répartition des influences.

Ce dernier point, à savoir la répartition des influences, dépend du choix de la prochaine coalition. On en revient alors à la question : avec ou sans les écologistes?

Le formateur Di Rupo a déjà un nouveau rendez-vous avec le roi mercredi soir.

Levif.be, avec Belga

Nos partenaires