Rejet des recours sur les quotas de migrants : une "décision correcte"

06/09/17 à 11:29 - Mise à jour à 11:32

Source: Belga

(Belga) Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken (N-VA) s'est déclaré mercredi satisfait de l'arrêt de la Cour de Justice de l'Union européenne (CJUE) rejetant les recours contre les quotas d'accueil de réfugiés en provenance de Grèce et d'Italie décidés par les dirigeants européens. "C'est une décision correcte", a-t-il commenté depuis le Liban, où il effectue une visite de travail.

Ce plan de répartition des réfugiés, qui implique la participation de tous les Etats européens, avait été adopté à la majorité qualifiée par le Conseil de l'Union européenne en septembre 2015. La Slovaquie et la Hongrie, deux des quatre pays qui avaient voté contre le plan, avaient introduit un recours devant la CJUE en demandant son annulation. La justice européenne a rejeté mercredi matin leur demande. Une "décision correcte", selon Theo Francken. "Il faut faire preuve de solidarité, mais des deux côtés. Aucun pays ne prend des réfugiés supplémentaires par plaisir. A ce moment de la crise, il fallait se montrer solidaires avec l'Italie et la Grèce, via une répartition correcte dans tous les Etats membres", a-t-il déclaré. Au cours de la procédure devant la CJUE, la Pologne est intervenue au soutien de la Slovaquie et de la Hongrie, tandis que la Belgique, mais aussi l'Allemagne, la Grèce, la France, l'Italie, le Luxembourg, la Suède et la Commission sont intervenus au soutien du Conseil. (Belga)

Nos partenaires