Rejet d'un recours d'Erdogan contre un patron de presse allemand

10/05/16 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Belga

(Belga) La justice allemande a rejeté mardi une requête du président turc Recep Tayyip Erdogan qui visait à empêcher que le patron de l'un des principaux groupes de presse européens, Axel Springer, puisse répéter son soutien à une satire le visant.

Rejet d'un recours d'Erdogan contre un patron de presse allemand

Rejet d'un recours d'Erdogan contre un patron de presse allemand © BELGA

Dans une lettre ouverte publiée dans l'un des journaux du groupe, Mathias Döpfner, président du directoire de Springer, avait apporté son soutien au comique Jan Böhmermann, auteur d'un pamphlet lu le 31 mars sur la chaîne publique ZDF dans lequel il traitait M. Erdogan de pédophile et de zoophile. "Je trouve votre poème réussi. J'ai ri à voix haute", écrivait notamment le patron du groupe qui publie le quotidien à gros tirage Bild, s'adressant à Jan Böhmermann et déclarant s'associer "pleinement" à ses "formulations et outrages". Saisi par l'avocat allemand de M. Erdogan, Ralf Höcker, le tribunal de Cologne a rejeté mardi une requête en référé du dirigeant turc, invoquant le "droit fondamental à la liberté d'expression", a indiqué dans un communiqué une porte-parole de la juridiction, Christina Harpering. "Les propos de Döpfner peuvent participer à la constitution de l'opinion publique dans un débat contradictoire", a-t-elle ajouté, soulignant que le tribunal avait examiné à la fois le "droit fondamental à la liberté d'expression" et le droit de M. Erdogan à protéger sa personne. (Belga)

Nos partenaires