Refuser d'aller à la piscine sans motif valable constitue une absence injustifiée

30/06/16 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Belga

(Belga) Un père de famille a récemment été condamné en Suisse pour avoir refusé de voir ses filles se rendre aux cours de natation proposés dans le cadre de leur scolarité. Qu'en est-il en Belgique francophone? Un petit point de la situation avec le cabinet de la ministre de l'Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles, Marie-Martine Schyns.

Refuser d'aller à la piscine sans motif valable constitue une absence injustifiée

Refuser d'aller à la piscine sans motif valable constitue une absence injustifiée © BELGA

Tout d'abord, souligne-t-on au cabinet de Madame Schyns, les écoles ne sont pas tenues d'organiser ou de prévoir dans leur grille horaire une visite hebdomadaire à la piscine. Seule est obligatoire l'acquisition de certaines compétences à différents âges. Par ailleurs, si un cours de natation est organisé et prévu dans le cursus, les élèves sont tenus de le suivre. Aucune dispense de type religieux, par exemple, ne peut excuser l'absence d'un élève à ce cours, précise-t-on encore au ministère de l'Éducation. Seule une absence couverte par certificat médical constitue une dispense valable et acceptée. Invoquer un motif familial ou religieux pour ne pas aller au cours de natation n'est en revanche pas considéré comme une excuse valable. Sans certificat médical, l'absence au cours de piscine sera donc considérée comme une absence injustifiée. (Belga)

Nos partenaires