Réforme des pensions: Les quinquas chômeurs activés

14/09/17 à 18:56 - Mise à jour à 20:32

Source: Belga

Les demandeurs d'emploi de cinquante ans et plus, au chômage depuis plus d'un an, ne seront finalement pas soumis à une révision des modalités de calcul de leur pension, a décidé jeudi le comité ministériel restreint.

Réforme des pensions: Les quinquas chômeurs activés

Daniel Bacquelaine © BELGA

Le gouvernement fédéral entend cependant accentuer l'activation de ce groupe de demandeurs d'emploi. Il demandera à cette fin un avis du conseil national du travail et entamera une concertation avec les entités fédérées.

Selon une décision préalable prise dans le cadre de l'accord budgétaire, les demandeurs d'emploi de plus d'un an, appartenant à la catégorie des cinquante ans et plus allaient voir le calcul de leur pension reposer sur un montant de base et non plus sur leurs derniers revenus, ce qui aurait occasionné une perte pouvant aller jusqu'à 140 euros par mois. Cette décision répondait à la volonté du gouvernement de favoriser la valeur travail.

Après la controverse suscitée par une telle mesure, dénoncée par l'opposition et les syndicats, le gouvernement a finalement décidé jeudi de renoncer à une telle évolution. Cette réforme des "périodes équivalentes" entrera en revanche bien en vigueur pour les catégories de moins de cinquante ans.

Durcir l'accès à la pension anticipée "ferait travailler plus longtemps 1 pensionné sur 2"

Selon la FGTB, un tel changement aurait un impact énorme. "Celui qui pensait pouvoir prendre une pension anticipée en 2019 devra soudain travailler plus longtemps. Minimum trois mois mais cela pourrait aussi être deux ans", souligne Celien Vanmoerkerke.

D'après le syndicat socialiste, un pensionné sur deux désirant prendre une pension anticipée en 2019 serait concerné. "Ces personnes perdront la première année de travail de leur carrière. En effet, selon les statistiques, la moitié de la population débute sa carrière au cours du second semestre".

Belga

Nos partenaires