Réforme des aides à l'emploi : le cdH wallon veut cibler les bas salaires

27/05/15 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Belga

Le cdH veut cibler les bas salaires dans le cadre de la réforme des aides à l'emploi, l'impact sur l'emploi d'une réduction du coût du travail étant double lorsqu'ils sont visés, ont expliqué jeudi les députés Benoît Drèze et Mathilde Vandorpe lors de la présentation de leur "Proposition de réforme des aides à l'emploi en Région wallonne", en collaboration avec le centre d'études du cdH (CEPESS).

Réforme des aides à l'emploi : le cdH wallon veut cibler les bas salaires

Benoit Dreze © Belga

"Le but est d'apporter une réflexion aux partenaires sociaux du GPS-W, où a lieu la discussion. Vu la croissance encore extrêmement lente, nous plaidons pour accélérer le tempo et pour une entrée en vigueur de cette réforme au 1er janvier 2016, au lieu de 2017, pour qu'il n'y ait pas une génération sacrifiée", a déclaré Benoît Drèze, soulignant la "radicalité" de la démarche partant d'une page blanche ainsi que son atout gagnant-gagnant pour employeurs et travailleurs.

Cette étude chiffrée comprend un dispositif fédéral et trois wallons. Le cdH wallon lance un appel au gouvernement fédéral "pour qu'il donne des précisions concernant la réduction ciblée sur les bas salaires" et pour que "dans le cadre du tax shift à venir, 1,3 milliard d'euros supplémentaire soit consacré aux réductions sur les bas et moyens salaires".

Les mesures wallonnes sont: l'absence de cotisations sociales à l'entrée des jeunes sur le marché du travail; un contrat jeune, "subvention forte à l'emploi", couplé à un plan d'acquisition de compétences, après 18 mois de recherches d'emploi; une réduction structurelle liée à l'âge et au salaire pour les travailleurs âgés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires