Réforme allocations familiales: le cdH ne veut pas lier le montant de base aux revenus des parents

04/09/16 à 17:00 - Mise à jour à 17:26

Source: Belga

Le cdH a exprimé ce week-end son opposition à une idée formulée dans les rangs socialistes, à savoir la liaison du montant de l'allocation familiale aux revenus des parents.

Réforme allocations familiales: le cdH ne veut pas lier le montant de base aux revenus des parents

© Belga

La matière a été défédéralisée dans le cadre de la 6e réforme de l'Etat. Le gouvernement wallon prépare un projet de réforme attendu début octobre. A la fin août, le chef de groupe PS au parlement wallon, Christophe Collignon, a proposé de lier l'allocation et les revenus des parents.

Dimanche, lors de la journée des familles du cdH, le président Benoît Lutgen a exclu cette hypothèse. Il a notamment mis en garde contre le risque de créer des pièges à l'emploi, dès lors que des personnes au chômage pourraient perdre une partie de l'allocation si elles retrouvent du travail.

"Que les choses soient dites: un enfant sera toujours égal à un enfant. Les allocations ne sont pas un régulateur des inégalités. Elles sont un moyen de subvenir aux besoins de tous les enfants. Tout le monde contribue à ce pilier de la sécurité sociale et tout le monde en bénéficie. Ceux qui veulent sortir du modèle vont casser la solidarité entre les Belges et recréer de nouveaux pièges à l'emploi! Et s'en prendre à la classe moyenne qui constitue la force battante de notre pays", a déclaré M. Lutgen.

Interrogé dans la "Libre" ce week-end, le ministre wallon de la Santé et de l'Action sociale, Maxime Prévot (cdH), qui pilote la réforme, a précisé les intentions de son parti. "Nous sommes dans une réflexion qui ferait que ce n'est plus le statut qui engendre la majoration, mais les niveaux de revenus (peu importe le statut). Et je parle bien des majorations, pas du montant de base, contrairement au PS qui souhaite que la totalité de l'allocation soit liée au revenu", a-t-il expliqué. Le ministre wallon du Budget, Christophe Lacroix (PS), s'est montré prudent.

Il a qualifié la proposition de M. Collignon de position "tout à fait personnelle". "Les allocations familiales jouent un rôle important en matière de lutte contre la pauvreté infantile", a-t-il toutefois précisé sur le plateau de "C'est pas tous les jours dimanche" (RTL-TVi). (Belga)

Nos partenaires