Référendum britannique sur l'UE - Les réformes envisagées jugées "préoccupantes"

02/02/16 à 18:56 - Mise à jour à 18:56

Source: Belga

(Belga) Le député européen Philippe Lamberts, co-président des Verts, juge "préoccupantes" les demandes du Royaume-Uni pour garantir son maintien dans l'UE tout comme les propositions de solutions présentées mardi par le président du Conseil européen, Donald Tusk dans une lettre aux 28.

"Nous avons enfin un avant-goût du prix à payer pour que la Grande-Bretagne demeure au sein de l'UE", a déclaré M. Lamberts en réaction à la lettre de Donald Tusk aux Etats membres. "Si elles ne nous surprennent pas vraiment venant de Cameron, certaines de ses demandes - et les réponses de Donald Tusk au nom des 27 autres - sont particulièrement préoccupantes". Il pointe particulièrement du doigt la remise en cause de certains droits dont jouissent les ressortissants de pays tiers mariés à des citoyens de l'UE, et celui de pouvoir s'installer librement dans n'importe quel État-membre. Siégeant aussi au Parlement européen, Claude Rolin (cdH) met en garde contre des aménagements qui pourraient remettre en cause le principe de solidarité. "S'il est acceptable que la Grande-Bretagne, dans le cas d'un afflux extrêmement important de ressortissants de l'Union européenne, puisse adopter des mesures temporaires objectives et motivées, il est, en revanche, impensable que l'on déroge à la législation européenne en matière d'allocation familiale, quel que soit l'État membre dans lequel réside l'enfant", a-t-il réagi. (Belga)

Nos partenaires