Rediriger vers les hautes écoles en cas d'échec à l'université

24/09/14 à 08:39 - Mise à jour à 08:39

Source: Belga

Diriger les étudiants en 1er Bac à l'université, dont la session d'examens de janvier s'est révélée catastrophique, vers une autre forme d'enseignement supérieur, et ce afin de permettre tant à l'étudiant qu'à l'université d'économiser du temps et de l'argent.

Rediriger vers les hautes écoles en cas d'échec à l'université

© istock

Cette idée de rediriger l'universitaire en échec vers une haute école a été formulée par Luc De Schepper, le recteur de l'Université de Hasselt, dans Het Belang van Limburg, de Gazet van Antwerpen et Het Nieuwsblad.

"Si les frais d'inscriptions continuent à augmenter, nous craignons que de plus en plus de jeunes ne poursuivent pas leurs études", explique-t-il. "Dès lors pourquoi ne pas diriger de l'université vers les hautes écoles les étudiants de première année qui ont été busés sur toute la ligne en janvier? On économiserait alors 3.500 euros par étudiant."

En Flandre, le coût annuel que représente un étudiant pour une université est de 7.000 euros.

En savoir plus sur:

Nos partenaires