Redevance kilométrique pour poids lourds : manifestation symbolique le 18 juin

03/06/15 à 18:07 - Mise à jour à 18:07

Source: Belga

Les fédérations de transporteurs ont introduit une demande auprès de la Ville de Bruxelles afin d'organiser une manifestation symbolique le 18 juin dans la capitale, indique mercredi Isabelle De Maegt, porte-parole de la Febetra.

Redevance kilométrique pour poids lourds : manifestation symbolique le 18 juin

L'Union belge du transport appelle les routiers à bloquer le pays lundi. © BELGA/Bruno Fahy

Les transporteurs demandent des mesures d'accompagnement afin de "préserver leur position concurrentielle".

Une réunion s'est tenue mercredi après-midi entre les trois fédérations de transporteurs en Belgique, la Febetra (Fédération royale belge des transporteurs et des prestataires de services logistiques), l'UPTR (Union professionnelle du transport par route) et la TLV (Transport en logistiek Vlaanderen) au sujet de la redevance kilométrique pour les poids lourds.

Les fédérations ont décidé d'introduire une demande à la Ville de Bruxelles afin d'organiser une manifestation symbolique le 18 juin. Elles souhaitent mettre l'accent sur la répercussion de la taxe kilométrique sur les clients.

Les transporteurs demandent également des mesures d'accompagnement afin de garantir leur position concurrentielle, explique Isabelle De Maegt. "La taxe kilométrique prévue pour les poids lourds de plus de trois tonnes constitue un coût supplémentaire pour le transporteur qui sera obligé de le répercuter sur ses clients", note-t-elle.

Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts, a dévoilé fin mai les montants des taxes kilométriques sur les camions. Dès le 1er avril 2016, tous les véhicules de plus de 3,5 tonnes empruntant le réseau routier flamand payeront entre 0,074 et 0,2 euro au kilomètre.

Le tarif appliqué dépendra de trois facteurs: le poids, la catégorie d'émission polluante et le type de route. Les autorités n'ont pas encore confirmé officiellement la tenue de la manifestation. Les fédérations souhaitent que les camions puissent y participer. Un appel à la mobilisation va être lancé.

L'UBT-FGTB ne participera pas à la manifestation

L'Union belge des transports (UBT), une centrale du syndicat socialiste FGTB, ne participera pas à la manifestation du 18 juin. "Les fédérations fonctionnent en solo et ne nous ont pas contactés", indique Franck Moreels, secrétaire fédéral transport routier et logistique au sein de l'UBT. Pour lui, les employeurs et les syndicats s'entendent sur la problématique, mais pas sur les compensations.

Le syndicat se dit prêt à la discussion si les fédérations de transporteurs (Febetra, UPTR et TLV) en font la demande. L'UBT ne participera pas à la manifestation, à moins qu'un compromis émerge sur les compensations à la taxe kilométrique, explique le secrétaire fédéral.

L'UBT n'est pas contre une taxe kilométrique, explique-t-elle dans un communiqué diffusé mercredi, "mais celle-ci doit être claire et uniforme. Au niveau européen. Égale pour tous. Non pas comme en Belgique où il y aura trois règlementations différentes y compris des tarifs différents, en Flandre, en Wallonie et à Bruxelles".

Les fédérations patronales du secteur du transport souhaitent ne plus devoir payer de cotisations sociales pour les heures non productives. Une compensation qui, selon l'UBT, va au détriment du chauffeur. "Ces cotisations sont utilisées pour payer la sécurité sociale. Celle-ci sera donc sapée", relève l'UBT.

Pour l'UBT, cette compensation est "plus facilement promise que réalisée", puisque "les régions introduisent la taxe au kilomètre, mais pour la sécurité sociale l'état fédéral est compétent".

En savoir plus sur:

Nos partenaires